Stérilisation à visée contraceptive

Efficacité

Si l'utilisation est correcte

Quand l'utiliser ?

Cette méthode de contraception est irréversible

Bénéfices

Très efficace

Sans hormones

A vie

Contraception à long terme

La stérilisation à visée contraceptive est une méthode irréversible. Il s’agit d’une contraception définitive pour les personnes qui ne souhaitent jamais avoir d’enfants ou ne souhaitent plus en avoir. La stérilisation contraceptive s’applique tant à l’Homme qu’à la Femme. Bien que la procédure soit différente pour l’Homme et la Femme, la finalité reste la même à savoir, pas d’enfant, et pas de marche arrière possible. Avant d’envisager la stérilisation, vous devez en discuter avec un conseiller indépendant ou votre gynécologue. Il existe d’autres moyens de contraception à long terme tout aussi efficaces mais réversibles. L’opération peut dans de rares cas être réversible, mais sans aucune garantie. L’opération inverse implique en effet une intervention chirurgicale complexe qui peut ne pas aboutir.


Stérilisation à visée contraceptive

Comment l'utiliser ?


Chez la Femme

La stérilisation chez la femme est une opération chirurgicale assez simple au cours de laquelle une petite incision est faite au niveau de l’abdomen, puis les trompes de Fallope sont sectionnées et bloquées de sorte que les ovules ne peuvent plus atteindre l’utérus ni entrer en contact avec des spermatozoïdes. 

La stérilisation féminine n’a aucun effet secondaire, et les complications de l’opération sont extrêmement rares lorsqu’elle est pratiquée par un chirurgien qualifié. Elle peut être réalisée à peu près n’importe quand, y compris juste après l’accouchement, à condition d’en avoir fait la demande avant.

Après l’opération, la femme peut ressentir des douleurs et un œdème au niveau de l’abdomen qui s’estompent en quelques jours. Si cela est possible, il est conseillé de consulter un médecin une semaine après l’intervention afin de vérifier l’absence d’infection au niveau de l’incision et de retirer les points de suture.

Chez l’Homme

La stérilisation chez l’Homme ou vasectomie est une opération chirurgicale encore plus simple. Une petite incision est réalisée au niveau du scrotum (l’enveloppe de peau qui entoure les testicules) puis les deux tubes qui transportent les spermatozoïdes des testicules vers le pénis sont coupés puis bloqués. Ceci a pour effet de maintenir les spermatozoïdes en dehors du sperme (le fluide libéré par l’homme lors de l’éjaculation). L’homme peut ainsi éjaculer et avoir des orgasmes comme avant, mais son sperme ne contenant plus de spermatozoïdes, il ne pourra donc en aucun cas entrainer de grossesse. La vasectomie n’a pas d’effets secondaires et les complications post-opératoires sont rares. Après l’opération, l’homme peut cependant ressentir une petite gêne, un œdème et un hématome au niveau du scrotum. Ces symptômes disparaissent généralement au bout de 2-3 jours. 

 

Même si, en théorie, l’homme peut avoir des rapports sexuels dès 2 à 3 jours après l’intervention, la vasectomie n’est pas efficace immédiatement. Il faut attendre environ 3 mois avant que plus aucun spermatozoïde ne soit présent dans le sperme. Pendant ces 3 mois, il est conseillé à l’homme ou à sa partenaire d’utiliser un autre mode de contraception, comme le préservatif par exemple. Si la femme utilisait déjà une contraception avant la vasectomie de son partenaire, elle peut la poursuivre pendant 3 mois avant de l’interrompre.

Avoir recours à la vasectomie n’est pas une décision que l’on prend à la légère. Il est donc conseillé d’en discuter avec votre médecin afin d’être sûr que vous ne le regretterez pas… parce qu’une fois l’opération réalisée, c’en est terminé des enfants, on ne peut plus faire marche arrière !

Avantages :


  • Stérilisation à vie 
  • Très efficace
  • N’interrompt pas les rapports
  • Aucune interférence avec les médicaments
  • Idéale pour les personnes qui ne souhaitent pas ou plus avoir d’enfants et veulent une contraception permanente
  • Sans hormone 

Inconvénients :

  • Ne protège pas contre l’infection par le VIH (SIDA) ni les autres infections sexuellement transmissibles (IST)
  • Irréversible 
  • Peut entrainer douleurs, saignements, infection ou autres complications post-opératoires
  • Peut entrainer des grossesses extra-utérines
  • Peut nécessiter dans certains cas une anesthésie générale 
  • Dans de rares cas, il arrive que les trompes de Fallope se rouvrent ou que la ligature soit incomplète
  • La stérilisation est parfois réversible, mais l’opération est complexe et aboutit rarement
  • Pratiquée uniquement par un professionnel de santé compétent 
© 2018 Lydia DKT. Tous droits réservés.