Méthode du retrait

Efficacité

Si l'utilisation est correcte

Quand l'utiliser ?

A chaque fois que vous en avez besoin

Bénéfices

Aucun coût

Spontané

Les autres moyens de contraception

Le retrait, parfois appelé coït interrompu ou coitus interruptus (en latin) nécessite une grande maîtrise de soi et une confiance mutuelle, ce qui en fait une méthode assez peu fiable. Elle repose sur le fait que l’homme, en retirant son pénis du vagin avant d’éjaculer, limite le risque que ses spermatozoïdes n’entrent en contact avec un ovule. À noter cependant, que les spermatozoïdes ne sont pas uniquement libérés au moment de l’éjaculation, certains le sont avant, ce qui fait que même sans éjaculation, le risque de tomber enceinte existe.
Méthode du retrait

Comment l'utiliser ?

L’homme se retire avant l’éjaculation afin de limiter le risque que du sperme entre en contact avec le vagin et donc que des spermatozoïdes puissent féconder un ovule. Le mot important à retenir étant « limiter », car en effet du sperme peut être libéré lors d’un rapport avant même l’éjaculation et donc aboutir à une grossesse. Les hommes qui ont recours à cette technique doivent être capables de retirer leur pénis juste avant d’éjaculer. S’ils ne parviennent pas à se retirer totalement avant le début de l’éjaculation, alors la méthode sera totalement inefficace. Et même si l’homme parvient à se retirer à temps, le risque zéro de grossesse n’existe pas car un peu de sperme a très bien pu être libéré avant l’éjaculation.

Avantages :

  • Aucune interférence avec les médicaments
  • Compatible avec l’allaitement
  • Sans hormone

Inconvénients :

  • Ne protège pas contre l’infection par le VIH (SIDA) ni les autres infections sexuellement transmissibles (IST)  Méthode extrêmement peu fiable
  • Interrompt les rapports

© 2018 Lydia DKT. Tous droits réservés.